Nantes ramène un point historique de Montpellier

Nantes tient son match-référence en championnat. Sur le parquet de l’armada montpelliéraine, le H a signé un match plein et courageux pour ramener le point du match nul. S’ils méritaient mieux sur le terrain, les joueurs de Thierry Anti peuvent encore remporter la rencontre sur tapis vert.

Voilà une affiche qui a tenu toutes ses promesses. Dans la Park & Suites Arena de Montpellier, le HBC Nantes et le MHB n’ont pas observé de round d’observation. Un mano-à-mano où les défenses ont imposé leur loi bien aidées par Matias Schulz côté nantais. Si les locaux prennent la tête, les Ligériens les rattrapent rapidement (18ème minute) et ne les laisseront plus passer devant. Théo Derot a le bras chaud pour le plus grand bonheur des « H Fans ». Armés de leurs tambours, les supporters nantais ne ménagent pas leurs efforts pour se faire entendre parmi les 5000 spectateurs montpelliérains. 22ème minute, Allahkaram Esteki réduit la marque pour Montpellier. Un but qui va faire énormément parler et pour cause, le joueur iranien n’est pas sur la feuille de match. Confusion générale, la partie est alors interrompue. Le club déposera une réclamation à l’issue du match. Mais pas de quoi perturber les Violets qui poursuivent leur marche en avant et rentre aux vestiaires avec un matelas flatteur de quatre buts d’avance.

PAPIER

Durant la pause, Thierry Anti demande à ses joueurs de conserver le même état d’esprit, la même agressivité en défense. Message reçu cinq sur cinq, nos Nantais démarrent la seconde période tambour battant. Avec encore un très bon Valero Rivera (8 buts), Le H domine et prive Montpellier de solutions. Les cinq buts nantais d’avance à la 52ème minute de jeu climatisent un peu plus l’ambiance dans l’aréna montpelliéraine.  C’est le moment choisi par les Héraultais pour refaire progressivement leur retard. Costauds, les Violets font toujours la course en tête et ne manquent pas de courage au moment de terminer la partie à quatre contre six. C’est finalement Dragan Gajic qui sera le bourreau des Nantais. Meilleur marqueur de la rencontre avec dix buts, le Slovène arrache l’égalisation peu avant le gong final.

Passée la frustration d’avoir laissé s’enfuir la victoire, le match rentrera malgré tout dans l’histoire du H. Nantes n’avait jamais ramené de point du parquet héraultais en championnat. De bon augure avant le déplacement à Ivry mercredi prochain et le début d’une campagne européenne excitante. On en salive d’avance !

Les statistiques de Nantes :
Gardiens :
Matias SCHULZ : 16 arrêts sur 42 tirs
Julien SALMON : 0/2 arrêts

Buteurs :
Alberto ENTRERRIOS : 2/3
Mahmoud GHARBI : 1/1
Nicolas CLAIRE : 1/3
Valero RIVERA : 8/10
O’Brian NYATEU : 1/2
Nicolas TOURNAT : 2/4
Rock FELIHO
Théo DEROT : 6/8
Vitaliy KOMOGOROV
Florian DELECROIX : 2/7
Rodrigo SALINAS-MUNOZ : 0/2
David BALAGUER-ROMEU : 5/7

Les statistiques de Montpellier :
Gardiens :
Vincent GERARD : 8 arrêts
Arnaud SIFFERT : 3 arrêts

Buteurs :
Diego SIMONET : 0/2
Jure DOLENEC : 2/5
Allahkaram ESTEKI : 1/2
Michaël GUIGOU : 9/11
José COSTA
Felipe BORGES : 0/1
Matej GABER
Vid KAVTICNIK : 2/5
Baptiste BONNEFOND : 1/6
Ludovic FABREGAS : 1/2
Dragan GAJIC : 10/15
Borut MACKOVSEK : 2/3
Les autres matchs de la 9e journée :
Cesson/Nîmes 28-28
Créteil/Ivry 30-36
Aix/Dunkerque 27-27
Chartres/Saint-Raphaël 22-24
Chambéry/Toulouse 28-27
Dimanche 15.11 : Paris/Tremblay à 17h