L’entretien du lundi : Dominik Klein !

Actualité du jour oblige, on adapte notre traditionnel entretien du lundi. C’est officiel depuis quelques heures : Dominik Klein portera donc le maillot nantais dès la saison prochain. Alors, pour faire davantage connaissance, on vous propose un format inédit, avec notre toute nouvelle recrue !

Dominik, tout d’abord, pourquoi avoir opté pour Nantes comme future destination ?
« Je cherchais un club ambitieux pour poursuivre ma carrière, et Nantes entrait parfaitement dans mes critères. Je suis venu visiter les installations et rencontrer les dirigeants il y a quelques semaines et je me suis alors rendu compte que c’était l’endroit idéal. Je suis reparti de Nantes avec un vrai sentiment positif, j’ai ressenti de la confiance de la part du staff et du président. »

Après avoir tout remporté en Allemagne, tu vas donc découvrir le championnat de France. Que penses-tu de notre D1 ?
« J’ai évoqué Nantes et le championnat français avec Igor Anic et d’autres internationaux notamment, et tous m’ont loué le niveau de jeu. C’est un grand championnat, qui ne cesse de progresser et je le suis avec une attention toute particulière. Tout cela a pesé dans ma décision. J’ai la volonté de prolonger l’aventure au plus haut niveau, et ce que l’on me propose à Nantes entre parfaitement dans ce cadre. »

AJOUT

Comment qualifierais-tu le style « Dominik Klein » sur le parquet ?
« J’ai discuté avec Thierry Anti de mon profil et il faut savoir que je prends beaucoup de plaisir à défendre. J’adore partir en contre-attaque pour marquer bien évidemment, mais avant tout c’est l’état d’esprit collectif qui m’anime. Je me qualifie comme un vrai joueur d’équipe, même si j’ai forcément une affinité pour le jeu à l’aile. »

Comment te sens-tu physiquement ?
« Je me suis blessé il y a 8 mois mais je suis de retour, cette rupture des ligaments croisés du genou fait désormais partie du passé. J’ai repris l’entrainement à fond, je commence à réintégrer le groupe professionnel à Kiel, et je me sens en pleine possession de mes moyens aujourd’hui. Du coup, je suis plein d’envie en fin d’année. »

Un dernier mot pour les supporters du « H » ?
« Je suis très content d’avoir signé à Nantes (en français dans le texte) ! J’ai prévu de commencer à travailler mon français pour faciliter mon intégration dans le groupe, et je vais continuer en arrivant à Nantes ! (rires) »