Ivry, pour un « remake » ?

Nantes-Ivry : voilà l’affiche qui ouvrira le bal en 2016 sur la scène D1. Favori avant de recevoir une deuxième équipe francilienne en 4 jours à la Trocardière, le « H » voudra répéter le scénario du match aller, qui avait été à sens unique.

Après Tremblay, Ivry ! Le succès en 8e de Coupe de France face aux Tremblaysiens tout juste digéré (32-27), place à un autre challenge contre un autre club résidant en Ile-de-France.

Mercredi, Mahmoud Gharbi et ses partenaires renoueront avec le championnat, après près de deux mois de coupure. L’objectif est aussi clair que transparent : Nantes voudra profiter de la phase retour pour grappiller des places au classement, et se mêler à la lutte pour les places européennes.

10es au classement après 14 premiers épisodes faits de haut et de bas, nos Nantais bénéficieront sans doute d’un calendrier plus clément, et à coup sûr d’un supplément de motivation. D’un point de vue arithmétique, la donne est simple : Thierry Anti et ses hommes sont à 4 petites longueurs de Créteil, 4e avec 17 points. Alors, la remontée passera forcément pas un sans-faute à la maison.

Mercredi, à 20h30, le « H » aura l’occasion de se tester une première fois face à un Ivry en quête de certitudes. 12es avec 10 unités au compteur, les protégés de Coach Stefanovic restent sur une dynamique mitigée (5 victoires, 9 défaites).

Surtout, en foulant le parquet de la Trocardière, les Ivryens auront très certainement encore en tête la manche aller, où ils avaient subi les foudres de l’attaque nantaise.

PAPIER

C’était le 18 novembre dernier, et ce soir-là on n’avait vu que du violet au Gymnase Auguste Delaune, avec 40 buts inscrits par le « H », porté par un Valero Rivera stratosphérique (16 buts, succès 40-23). Trois mois plus tard, le public ligérien va donc vivre le « remake », en espérant revivre pareil récital !

Prévenus, les Franciliens se déplaceront bien évidemment avec d’autres intentions, notamment défensives, pour tenter de contrer la machine nantaise. Côté arguments, l’US Ivry comptera une nouvelle fois sur les « Bataille » de son effectif (Benjamin et Mathieu), dans leurs rôles de cadres. Sur l’aile gauche, il faudra aussi veiller à bien contenir la fougue de Mahmadou Keita du haut de ses 20 ans (40 buts en D1 cette saison).

ACTU

Le contexte est placé, on attend maintenant le scénario de ce coup d’envoi officiel du championnat version 2016. Convaincant et parfois même brillant face à Tremblay ce week-end (succès 32-27), le « H » aura envie et besoin de confirmer pour lancer cette course de fond !

#RDVMercredi #TousH

Photos : Lionel HITIER