L’entretien du lundi : Nicolas Tournat

C’est avec une soif de succès palpable que Nicolas Tournat aborde ce mois de février qui verra le « H » enchainer les rendez-vous. A deux petits jours de la reprise de la D1 face à Ivry à domicile, la pépite nantaise affiche ses ambitions. Paroles de pivot !

Nicolas, la coupure hivernale a-t-elle été bénéfique au groupe ?
« Ces quelques semaines de préparation ont été intensives et bien rythmées en termes de charge de travail. Cela nous a redynamisés après les fêtes, on a pris du volume, et on va gagner en explosivité avec les efforts consentis. On est prêt physiquement et mentalement pour cette deuxième partie de saison. »

On imagine que vous aviez hâte de retrouver les parquets !
« Oui, c’est clair ! On a eu l’occasion de disputer des matches amicaux, et même de gagner un tournoi à Grenoble en janvier (les Masters d’Hiver), mais rien ne remplace l’intensité et l’adrénaline des matchs officiels. On a donc savouré samedi, on avait un maximum d’envie, et je pense que cela s’est vu car on a réalisé une bonne entrée en matière face à Tremblay (32-27). »

As-tu suivi l’Euro et nos Nantais avec un certain intérêt ?
« Oui, forcément ! C’est incontournable, il s’agit du top niveau tout simplement. J’ai regardé tous les matches de l’Equipe de France en suivant bien évidemment Théo (Derot) de près. On apprend beaucoup en analysant ces matchs, on regarde les déplacements, l’attitude des joueurs qui évoluent à notre poste. Le fait d’avoir côtoyé les Bleus m’a donné encore plus envie de participer un jour à un tournoi de cette envergure. J’ai également suivi les prestations de Valero (Rivera), qui a cartonné en finissant meilleur buteur de la compétition (48 buts, finaliste avec l’Espagne)

Récemment, Uros Bundalo s’est engagé jusqu’en juin prochain avec le « H » pour venir t’épauler au poste de pivot. Quelles sont tes premières sensations sur cette association ?
« On a fait quelques entrainements ensemble, et c’est un joueur de grand gabarit, qui dégage beaucoup de puissance dans le jeu. Il s’adapte vite au groupe, il connait bien le championnat français, donc on va rapidement prendre nos marques pour être complémentaire, j’en suis certain. »

TOURNAT

A l’image du match de samedi face à Tremblay, on te sent focalisé de plus en plus sur le travail défensif. Est-ce le domaine dans lequel tu souhaites progresser ?
« Je sais que pour pouvoir espérer retourner un jour en Equipe de France, il faut que je continue à travailler dans ce secteur. Je mets donc les bouchées doubles pour être plus performant. Dans le handball moderne, bien défendre est primordial, tout se construit à partir de là. J’ai envie d’apporter autant offensivement que défensivement à l’équipe, pour atteindre le plus haut niveau et être le plus complet possible. »

As-tu été étonné de la fluidité affichée par l’équipe dès samedi, alors qu’il s’agissait d’un match de reprise ?
« On a vraiment réalisé une belle préparation, donc cela ne m’a pas surpris. Le groupe s’est élargi ces dernières semaines, cela crée davantage de concurrence, cela booste chacun à donner le maximum pour gagner sa place. On ressent une belle émulation dans ce collectif, l’intensité est présente à l’entrainement, donc tout cela tire le groupe vers le haut. »

Dans 48 heures, place à la D1, qui retrouvera ses droits. Dans quel état d’esprit allez-vous disputer cette phase retour ?
« On a envie de repartir sur des bases solides. On n’a pas réalisé une entame à la hauteur de nos ambitions, donc on va tout donner, avec un esprit forcément revanchard. On a faim, le groupe a envie de faire bonne figure. Dès mercredi face à Ivry, on devra répondre présents, car on doit lancer une bonne dynamique en championnat. A l’aller, on avait signé une grosse prestation là-bas (succès 40-23), mais on sait que mercredi les compteurs seront remis à zéro. On a la chance de recevoir deux fois de suite à la maison en D1 (Ivry puis Montpellier), alors il faut faire le plein de points, et passer ces deux premiers tests. »

#RDVMercredi #TousH