L’entretien du lundi : Rodrigo Salinas

A lui seul, Rodrigo Salinas symbolise l’entame canon du « H » en 2016. Précieux sur le flanc droit, l’international chilien vient de signer 7 réalisations personnelles ce week-end en EHF Cup, sur le parquet d’OCI LIONS (succès 33-26). A l’aube d’une semaine palpitante, entretien avec le numéro 18 violet.

Rodrigo, vous revoilà à 100% focalisés sur la compétition. Penses-tu que la trêve hivernale a permis de régénérer le groupe ?
« Oui, cette coupure nous a fait le plus grand bien. On a ensuite repris avec beaucoup d’exercices au programme, et le staff a très bien préparé cette période. Aux niveaux athlétique, mental et technique, on a bien travaillé collectivement, et on récolte déjà les fruits de ces efforts. C’est positif. »

Effectivement, le « H » a entamé 2016 sur trois succès de rang et parait d’ores et déjà lancé…
« C’est clair, pour le moment on a réalisé un sans-faute, dans trois compétitions différentes (Coupe de France, D1, EHF Cup). C’est de bon augure, d’autant que l’on va devoir se battre sur tous les tableaux dans les semaines à venir. On aura besoin de tout le monde, il y aura forcément des rotations d’un match sur l’autre, alors c’est bien de pouvoir compter sur tout le groupe et d’être dans une spirale positive. On est prêts à aborder toutes ces echéances. »

1

Tu as réalisé une belle perf’ ce samedi sur le parquet d’OCI LIONS, en inscrivant 7 buts. Est-ce à l’image de ta montée en puissance ?
« Je me sens bien, c’est vrai. Au fil des semaines, j’ai pu m’adapter au rythme, au plan de jeu de l’équipe, m’intégrer dans ce collectif. Le début de mon aventure à Nantes a été freiné par une blessure, contractée dès mon arrivée. Aujourd’hui, cet épisode est derrière moi, et j’ai retrouvé toutes mes capacités pour m’épanouir. »

Sime Ivic est venu renforcer l’effectif lors de cette coupure hivernale, à ton poste d’arrière droit. Un mot sur ses premiers pas à vos côtés ?
« On a pu s’en rendre compte dès les premiers matchs : Sime est un très bon joueur, et il va nous apporter à coup sûr. On a deux styles de jeu distincts, et je pense que c’est une vraie plus-value pour l’équipe, car cela offre au coach des alternatives. Avoir des joueurs de qualité tire toujours un groupe vers le haut. »

Vous attaquez une semaine capitale avec deux chocs à venir en trois petits jours à la maison, face à Montpellier jeudi, puis Holstebro dimanche…
« Oui, il s’agit de deux gros défis en perspective. En ce début de semaine, on est concentré à 100% sur le match face à Montpellier, qui est un vrai concurrent pour les places européennes. On aura l’avantage de jouer dans une salle pleine, et ce supplément d’âmes comptera. Dans la foulée, on passera tout de suite en mode européen, face à une équipe danoise qui là aussi est redoutable. Holstebro a gagné son premier match dans cette phase de groupes (34-31 contre Göppingen), alors il faudra répondre présents pour les contrarier. L’objectif est clair : on veut faire coup double et remporter ces deux rencontres pour garder la cadence. »

3

Pour finir, après plusieurs mois à Nantes, comment se sent Rodrigo, sur le parquet mais aussi à la ville ?
« Je me sens vraiment bien ici, on sent que cette ville vibre pour le sport en général, et le hand en particulier ! Quant au championnat de France, il est vraiment très relevé, chaque rendez-vous est un vrai combat, et les équipes se tiennent en quelques points. Cette expérience est vraiment excitante, et c’est l’endroit idéal pour s’épanouir professionnellement et humainement. »

#TousH