Acte 16 : Montpellier, pour un vrai choc !

Ce jeudi soir, la Trocardière sera pleine à craquer pour assister à un incontournable de la saison à la maison. Le « H » face au « MHB » : l’affiche est alléchante sur le papier…un attrait qui devrait se matérialiser sur le parquet ! A J-2, gros plan sur ce 16e épisode du championnat.

La compétition n’a repris ses droits que depuis une dizaine de jours, mais c’est déjà une semaine charnière qui s’annonce pour nos Violets. Intercalé entre deux rendez-vous européens (OCI LIONS samedi dernier et Holstebro dimanche prochain), ce Nantes-Montpellier à venir va forcément permettre aux hommes de Thierry Anti de rester dans le rythme !

Traditionnellement, les duels entre Violets et Héraultais sont toujours très disputés. Pour ne pas dire ultra serrés. 27-27 en championnat à Nantes la saison dernière, 29-29 lors de l’exercice 2013-2014 : à chaque fois le mano a mano a duré 60 minutes. Autre illustration de ce rapport de forces souvent équilibré : à l’aller, à l’Arena, les deux formations s’étaient là aussi séparées sur un match nul (28-28), même si le résultat du match reste en délibéré (voir ci-contre).

Un choc, un vrai, qui au-delà de l’intérêt qu’il suscite chaque année, prend encore davantage de relief au regard de l’enjeu. Avant cette 16e journée de D1, Montpellier pointe à la 4e place du classement (18 points), mais ne compte que 3 petits points d’avance sur le « H », 9e avec 15 unités. Autant dire qu’un succès devant son public dans 48 heures, et le HBC Nantes reprendrait de précieux points à un concurrent direct pour les places européennes.

1

Sur une dynamique vertueuse, et visiblement dans les starting-blocks pour lutter sur quatre tableaux, le groupe violet le sait : il aura besoin de confirmer la tendance et de s’offrir un match-référence face à une tête d’affiche du championnat.

En face, le MHB comptera lui aussi sur de solides atouts, à commencer par ses leaders slovènes que sont Dragan Gajic (68 buts en D1) ou encore Jure Dolenec (59 réalisations). Autres points forts de ce groupe dirigé par Patrice Canayer : les internationaux français, avec notamment le trio Guigou-Bonnefond-Fabregas, qu’il faudra là aussi surveiller de très près.

2

Arnaud Siffert et Aymen Toumi, deux visages bien connus du public nantais, seront aussi de la partie, pour donner encore davantage de piment à ce rendez-vous de gala.

On peut conclure en rappelant que les deux équipes s’affronteront également en demi-finale de la Coupe de la Ligue, dans un peu moins d’un mois maintenant (le 12 mars), dans l’Hérault cette fois.

Le contexte est posé, il ne reste plus qu’à savourer et…à supporter le « H », jeudi soir, à partir de 20h45 !

#TousH #Soirdechoc