Ce Nantes-là est irrésistible !

Etincelant dès les premières secondes, le HBC Nantes a parfaitement négocié son deuxième rendez-vous de phase de poules d’EHF Cup en dominant Holstebro (32-23). Le « H » enregistre là son cinquième succès de rang en 2016, et s’installe surtout seul en tête du groupe B ! Quelle semaine…

Très vite dans le bain dans ce choc continental, le « H » marque son territoire par Gharbi puis Camarero notamment. Dans la cage, deux parades du bout du pied de Matias Schulz gonflent encore davantage la confiance et Ivic plein axe signe le double break, au terme d’une attaque placée rondement menée (4-1, 5e).

En maestro, Nicolas Claire prend le relai dans ce show offensif (6-1, 8e). Comme face à Montpellier 72 heures plus tôt, Nantes envoie un message clair : la forteresse violette sera quasi imprenable ! Quant à Sime Ivic, il confirme encore et toujours son adaptation express au plan de jeu nantais, en trouvant la faille à 3 reprises en 10 petites minutes (8-2, 10e).

PAPIER

Echaudés par cette entame sans-faute, les Nordiques semblent décontenancés par l’agressivité défensive du « H » et se heurtent très régulièrement à l’arrière-garde guidée par Cap’tain Feliho. Résultat : après un quart d’heure, Holstebro n’a pu tromper la vigilance de Matias Schulz qu’à trois petites reprises (10-3, 15e). Et quand en plus, le gardien nantais se montre grandissime sur sa ligne…

Dans la foulée, Salinas vient mettre sa pierre à l’édifice collectif et creuse encore davantage l’écart (11-3). Mise en échec, l’équipe danoise perd le fil. 12-4 à la 20e, avec un scénario forcément propice à emballer les 4400 fans de la Trocardière !

On se trouve les yeux fermés dans les rangs violets, à l’image de ce Kung Fu réalisé par Entrerrios, sur un service de Nyateu (13-5, 24e). Nantes finit même en supériorité numérique ce premier acte, et boucle ces 30 premières minutes avec un matelas de +8 (17-9).

Après la pause, la physionomie de la partie prend une toute autre tournure. On ne connait pas la teneur des propos tenus dans les vestiaires danois, mais Holstebro revient galvanisé. Les partenaires de Wiesmach recollent même à cinq unités (18-13, 35e), signe d’un véritable regain.

21-16 à la 43e : Balling et consorts sont maintenus à distance, mais le danger se rapproche et se confirme au fil des minutes (22-19, 47e), face à une formation d’Holstebro beaucoup plus hermétique en défense.

On assiste alors à un vrai combat de chefs, et Nantes va se révéler…taille patron ! Gharbi en pivot, Balaguer d’un missile instantané ou encore Entrerrios tout en équilibre, permettent au « H » de prendre le bon virage avant la dernière ligne droite (26-20, 53e).

Le sprint final confirme la tendance : en plus du talent, l’équipe de Thierry Anti a du caractère, et finit fort pour définitivement sceller le sort de ce rendez-vous dominical !

ACTU

28-21 à 5 petites minutes du terme, avant le bouquet final ! Balaguer place une roucoulette magistrale, et Skof pour le plaisir se permet d’entrer pour détourner un jet de 7 mètres.  Comme jeudi dernier face au MHB, la Trocardière boucle cette soirée de handball total DEBOUT !

A l’arrivée, le « H » s’impose logiquement de 9 longueurs (32-23), et poursuit son sans-faute en 2016. Reçu 5/5, Nantes prend seul la tête du groupe B, avant la double confrontation à venir face à Göppingen. On n’a pas fini de se régaler…

#TousH