La conf’ de presse à J-1 du déplacement à Créteil

A la veille de rencontrer Créteil, pour le compte de la 17ème journée de championnat, notre entraineur Thierry Anti, en compagnie de Jordan Camarero et Romain Lagarde, a répondu à la presse. Au menu, la signature du contrat professionnel de notre jeune champion du monde junior, le match contre Créteil et le rendez-vous européen de dimanche face à Göppingen. Morceaux choisis.

A propos de Romain Lagarde, le coach n’a pas caché sa joie de le voir signer son premier contrat professionnel. « Pour intégrer le groupe professionnel aujourd’hui, il faut être talentueux. Et concernant, Romain, je n’avais aucun doute. Dès que je suis allé le voir à Lanester avant qu’il arrive chez nous, je savais qu’il devait intégrer le centre de formation. Il avait la maturité et les qualités pour progresser. Ensuite, il a prouvé qu’il pouvait jouer avec nous. Il a déjà évolué en Coupe de France, en Coupe de la Ligue, en championnat et en Coupe d’Europe. Il lui reste désormais à être performant sur la durée d’un match entier. Ça viendra et je pense qu’il s’agit de son prochain objectif. »

actu
Notre jeune pousse s’est de son côté montré très fier d’avoir signé dans son club formateur. « C’est une étape dans une carrière, » a-t-il confié.

« C’est arrivé très vite vu que j’ai signé au centre avec un an d’avance, je suis passé professionnel plus tôt que prévu également. » Prêt à progresser avec le groupe, Romain sait désormais ce qu’il lui reste à faire pour « prendre davantage de place dans l’équipe première ». C’est tout ce qu’on lui souhaite.

Au programme de ce point médiatique également, le déplacement très attendu de nos Violets à Créteil. Jordan Camarero le sait, c’est un match qui va compter. « Cette année, quand tu perds un match, tu peux passer de la 4ème à la 8ème place. C’est tellement serré qu’il nous faut être concentré en permanence. Tous les matchs sont importants. »

PAPIER
Pour Thierry Anti, les Cristoliens voudront faire oublier la lourde défaite du match aller (40-29 à la Trocardière). « Ils vont nous attendre parce qu’ils ont été vexés. Ils ont des arguments sur leur parquet. Ils vont nous attendre physiquement. Il faudra être prêt à livrer ce combat. » Il a également loué les grandes qualités de ce collectif francilien. « Ils ont de bons joueurs, une grosse défense, de bons tireurs, des ailiers de qualité. Ils ont un effectif complet. »

Enfin, notre coach n’a pas manqué de rappeler l’importance du rendez-vous européen de dimanche à domicile face à Göppingen. « C’est une semaine décisive dans l’histoire du club. Une victoire dimanche pourrait nous ouvrir l’accès aux Finales de l’EHF Cup (qui auront lieu à Nantes, les 14-15 mai). »

Une conférence très dense qui a donné le ton de cette semaine cruciale pour le « H » !

#TousH

Vos places pour le choc face à Göppingen dimanche ! >>>