HBC Nantes – OCI Lions, la victoire au bout du combat.

Certains s’attendaient à une promenade de santé du côté de la Trocardière, entre un « H » à qui tout réussit ces derniers temps et une équipe néerlandaise assez peu considérée en dépit de son statut de championne des Pays-Bas. Si nos Violets l’ont emporté (30-24) avec l’aide d’un public toujours aussi présent, l’équipe coaché par Monique Tijsterman aura fait passer des sueurs froides dans le dos de nombreux supporters. Récit.

« Les Lions ne m’ont pas surpris ». Les mots de Thierry Anti en conférence de presse étaient sans équivoque. Les Lions ont fait ce qu’on attendait d’eux. Montée de balles rapides, contre-attaques, défense très mobile et agressive, ils ont fait parler leur palette durant les 20 premières minutes de cette rencontre. Difficile de comprendre pourquoi les attaques nantaises aboutissaient si rarement en tirs quand les Néerlandais mitraillait la cage nantaise. 20 premières minutes compliquées durant lesquelles, les coéquipiers d’un Joao Ramos en verve ce soir (6 buts), ont réussi à tenir nos Violets à 3 buts (6-9, 16’ et 8-11, 20’).

1

La fin de première période augure d’un léger mieux pour les hommes de Thierry Anti. Grâce à deux boulets de canon de Sime Ivic et une montée de balle rapide de David Balaguer, nos joueurs recollent à 11 partout (22’). Une dernière parade de Gorazd Skof, encore très bon ce soir, et le « H » rentre au vestiaire à égalité (14-14). Un moindre mal.

Les intentions sont bien meilleures en deuxième mi-temps. Quelques minutes suffisent aux coéquipiers du capitaine Valero Rivera pour reprendre ce match en main. Après avoir réussi un petit break (18-16, 35’) débute le show David Balaguer. En quelques secondes, il offre successivement 3 puis 4 buts d’avance au H (21-18 puis 22-18, 42’) sous les acclamations d’une salle enchantée de retrouver l’équipe à son niveau.

3

Romain Lagarde se joint également à la fête en inscrivant 4 buts, avec une jolie précision de loin. En bons gestionnaires, le « H » maitrise son adversaire, visiblement émoussé, et sa fin de match. Gharbi et Delecroix se signalent côté marqueurs, tandis que David Balaguer termine son récital avec 10 buts. Au bout du compte, une victoire finale 30-24, qui aura quand même mis du temps à se dessiner.

2

Un succès capital néanmoins, qui offre 2 points supplémentaires au HBC Nantes. Désormais seuls en tête de la poule B (Nantes 8 pts, Göppingen et Holstebro 6 pts), le programme européen est clair. Pour gagner le droit de jouer les finales de l’EHF Cup à domicile, il faudra un résultat au Danemark alors qu’Holstebro tentera de décrocher son ticket pour les 1/4 de finales.  Un rude combat s’annonce pour nos joueurs.

#TOUSH

4