L’entretien du mardi : Alberto Entrerrios

Lundi de Pâques oblige, notre entretien du lundi tombe exceptionnellement un mardi. Et c’est un Monsieur qui s’y invite aujourd’hui. Notre joueur le plus expérimenté – 18 saisons européennes au compteur – l’un des plus importants dans la vie du vestiaire mais également sur le terrain. Il était du groupe finaliste de l’EHF Cup 2013, il sera à nouveau présent au rendez-vous cette année, notre arrière gauche espagnol double champion du monde Alberto Entrerrios se prête à notre traditionnel question-réponse.

Bonjour Alberto. Tout d’abord, félicitations pour la qualification aux Finales EHF. Le groupe doit être particulièrement heureux…

Merci beaucoup. C’est vraiment une très grande satisfaction de retrouver les Finales EHF après 2013. C’était clairement un objectif, il ne restait qu’une toute petite marche à gravir et on l’a fait. Nous sommes très heureux de cette qualification.

La manière était au rendez-vous dimanche. Vous avez mené durant pratiquement toute la rencontre et su gérer votre avance. C’était un match de patrons européens ça non ?

On a su bien gérer le match, c’est vrai. On a su se mobiliser dès le début du match pour ne pas les laisser espérer. Avec cette grosse entame, les Danois ont un peu baissé le rythme. Si nous les avions laissé prendre le match à leur compte notamment à l’entame, ils auraient pu espérer rattraper les 15 buts de retard qu’ils avaient. Ils se sont vite rendu compte que cela serait trop difficile. Ils sont très bien classé en championnat aussi (1ers à l’issue de la saison régulière) donc ils avaient surement en tête cet objectif-là. Tout s’est bien passé pour nous et c’est l’essentiel.

Avant Holstebro, il y a eu Paris, cette courte défaite d’un seul but (34-33). On ne s’attendait pas forcément à voir le « H » les gêner autant et finalement repartir bredouille cela parait presque décevant.

Nous, on joue tous les matchs à fond. Donc on voulait vraiment réussir quelque chose à Paris, même si nous avons des blessés et même si c’est une équipe de très haut niveau. On a pu mettre le tempo qu’on souhaitait mettre dans cette rencontre et on a bien joué pendant presque tout le match. Sur la fin, je pense que nous avons payé tous nos efforts et il nous a manqué un peu de physique pour accrocher le nul. En plus Rodrigo se blesse, mais nous avons vraiment montré que nous avons le niveau pour battre n’importe qui.

1

Vitaly Komogorov a vécu une semaine vraiment de très haut niveau, justement au moment où l’on l’attendait le plus. Toi qui joue souvent à son poste, qu’as-tu pensé de sa performance ?

Vitaly, il a besoin de confiance. Ça fait partie de sa façon de jouer. S’il rentre son premier shoot, derrière il peut dérouler parce qu’il a su débloquer le compteur. C’est ce qui s’est passé sur les deux rencontres contre Paris et Holstebro (9 buts à chaque fois, meilleur marqueur du H), il a commencé fort et a pris confiance et a donné satisfaction au coach pour le laisser jouer longtemps. C’est un cercle vertueux avec lui. Ces deux matchs étaient pour lui et c’est bien qu’il ait pu enchainer comme ça. J’espère que ça va continuer pour lui, parce qu’après la trêve on aura encore des matchs difficiles et chacun devra apporter sa contribution.

Justement, avant la trêve, jeudi, le « H » joue un dernier match contre Chartres, à la Trocardière, tu t’attends à quel type de match ?

Nous sommes dans une bonne période, il faut poursuivre le bon travail que nous faisons depuis février. Nous savions que le calendrier allait être extrêmement dense pendant 2 mois, et nous avons su répondre présent et nous montrer. Nous avons obtenu de bons résultats et cette dernière rencontre contre Chartres, nous devons le concrétiser une dernière fois. On est remonté au classement depuis décembre, nous avons fait les efforts pour revenir à hauteur des places européennes, il faut encore regarder plus haut et ça passera par une victoire contre Chartres. Si on joue comme nous l’avons fait ces deux derniers mois, on gagnera.

Si tu devais convaincre quelqu’un de venir jeudi soir, tu lui dis quoi ?

Je crois que le club donne vraiment du plaisir au public. Les gens sont heureux quand ils viennent nous voir. Nous jouons un beau handball, qui mérite d’être vu. Avec le public nous pouvons faire de plus grandes choses ensemble. Et puis, après ce match c’est la trêve et on ne rejouera pas à domicile avant fin avril, alors il faut vraiment venir nous voir jeudi… (rires)

2

Merci Alberto !

#SeñorEntrerrios #TOUSH