[LNH J22] Le H plie mais ne rompt pas

Que ce fut dur ce soir. Dans une saison longue de 26 journées, il faut parfois savoir gagner dans la difficulté. C’est ce que le H a fait face à une solide équipe d’Aix. Jamais lâchée, toujours prête au combat, la formation provençale a posé de nombreux problèmes à nos joueurs. De ce match, on ne se souviendra que des deux points acquis, une victoire reste une victoire, même d’un seul but (29-28). Résumé.

Aix a parfaitement entamé cette rencontre, marquant d’entrée de jeu et gênant considérablement les attaques de nos Violets. Dans un match relativement cadenassé, ce sont les Aixois qui dominent globalement le 1er quart d’heure de jeu (0-2, 3’ puis 2-4, 10’). Il faut attendre un missile de Nicolas Claire suivi d’un but de renard de Valero Rivera pour voir le H recoller une première fois au score (4-4, 12’). Les hommes de Thierry Anti vont alors peu à peu prendre l’ascendant sur leurs adversaires. Une contre-attaque éclair de Sime Ivic permet d’abord à ses coéquipiers de mener une première fois (7-6 15’) puis c’est l’association O’Brian Nyateu à la passe et Nicolas Tournat au tir qui permet à l’équipe de prendre un petit matelas. A la pause, le H mène de trois unités (15-12).

nico tournat

La deuxième mi-temps démarre comme s’est terminée la première, Aix continue à jouer son jeu sérieusement mais le bras de Rodrigo Salinas (meilleur marqueur du match avec 7 réalisations) maintient le H à distance de ses adversaires. Le véritable événement de cette seconde période, c’est évidemment la rentrée de notre nouveau gardien Cyril Dumoulin. Une entrée célébrée par un superbe arrêt sur jet de 7m (23-18 44’). L’écart est alors de 5 buts en notre faveur, le plus gros écart du match et il ne cessera de diminuer jusqu’à la toute fin…

dumoulin

Ole Erevik n’avait pas été particulièrement brillant en première période, il va démontrer tout son savoir-faire en deuxième. Arrêt après arrêt (9 ce soir, meilleur total des gardiens), il va permettre à ses coéquipiers de revenir progressivement dans la partie (26-23, 53’ puis 28-26, 57’) Une réalisation de Pierre Marche ramène les visiteurs à un seul but alors qu’il reste moins de 2 minutes à jouer (28-27, 59’).

La fin de match est bouillante ! La Trocardière exulte lorsque Valero Rivera inscrit son 6ème but de la soirée pour redonner le break au H (29-27). Derrière, elle explose lorsque Matias Schulz, de retour dans ses bois, renvoie d’une main ferme le penalty de Saubich. Aix tente le tout pour le tout et inscrit un dernier but à quelques secondes de la fin du match (29-28). A l’expérience, le H conserve le ballon et sauvegarde sa courte mais précieuse victoire.

On ne se souviendra certainement pas de ce match comme le plus flamboyant de la saison du HBC Nantes mais ce sont les rencontres comme celles-ci qui forgent les grandes équipes. Cette victoire est d’autant plus précieuse que les poursuivants ont ralenti. Ce soir, le H est seul sur le podium de la LNH.

4

#TOUSH