Le HBC Nantes vainqueur de la Coupe de France !!!

Nous y étions, le moment tant attendu par les joueurs, le staff, le club et ses supporters était arrivé. Après une saison remarquable sportivement, la HBC Nantes avait ce soir l’occasion d’apporter la cerise sur le gâteau : écrire son « H »istoire et ramener un titre en terres nantaises. Pour cela, il fallait vaincre le Montpellier Handball. Quelques jours après leur dernière confrontation et après une victoire de part et d’autre en LIDL Starligue, les 2 formations se retrouvaient ce soir à l’AccorHotels Arena, lieu sacré du handball français, pour un tout autre objectif.

La bataille annoncée ne perdait pas de temps pour se déclarer. Le HBC Nantes mettait la machine en route par son maitre à jouer Nicolas Claire, présent à la marque comme à la passe, pour prendre les devants (5’ 4/2). Les deux équipes passaient la vitesse supérieure et le combat s’intensifiait au premier quart d’heure (15’ 9/8) avec un « H » toujours guidé par son tandem Nicolas Claire-Olivier Nyokas. Bien qu’emmené par son talentueux Dolenec pour riposter,  c’est bien le HBC Nantes qui faisait la course en tête à l’issue de la première mi-temps, en dominant ce premier acte sur le terrain comme dans les tribunes (19-18).

Le changement de côté semblait porter les violets au début de la 2ème mi-temps. Soutenus par 700 supporters derrière sa cage, Arnaud Siffert sortait de superbes parades et les joueurs ne lâchaient rien défensivement, à l’image d’un plongeon salvateur de Rock Feliho pour lancer une contre-attaque décisive (37’ 23/20). Les violets enchainaient les assauts sur le but héraultais et prenaient jusqu’à 6 buts d’avance à la 31ème minute (27-21), profitant d’une communion incroyable entre Arnaud Siffert et le mur violet. On entrait dans le dernier quart d’heure et les nantais continuaient leur récital. Plus rien ne semblait pouvoir arriver aux hommes de Thierry Anti et son portier Arnaud Siffert (52’ 33/27). En supériorité numérique, O’Brian Nyateu, David Balaguer et Eduardo Gurbindo envoyaient un signe fort de victoire en trouvant la marque à 3 reprises consécutives dans le but vide montpelliérain (55’ 36/27). On l’avait compris, le « H » se dirigeait vers le titre, et les cinq dernières minutes étaient sereinement gérées par les ligériens. Sur un score final de 37-32, le HBC Nantes remportait sa première Coupe de France, dans une ambiance digne d’une Trocardière en fusion.

Après avoir glané la Coupe de la Ligue en 2015, le « H » pouvait ramener sa grande sœur, la Coupe de France, pour garnir sa vitrine à trophées. Le HBC Nantes a ce soir écrit un nouveau chapitre à son « H »istoire, qui elle, ne fait que commencer …

Le club remercie chaleureusement joueurs, staff, mais surtout les supporters, bénévoles et partenaires qui ont porté fièrement les couleurs du club à Paris, et hissé le HBC Nantes au sommet du magnifique écrin de l’AccorHotels Arena.